Prova de Frances UECE 2021.1 (2ª Fase) com Gabarito

UECE

Prova de Frances UECE 2021.1 (2ª Fase) com Gabarito

T E X T E

La force du bonheur

Le bonheur est un état de satisfaction 
complète caractérisé par sa stabilité et sa 
durabilité. Il ne suffit pas de ressentir un bref 
contentement pour être heureux. Une joie 
intense n’est pas le bonheur. Un plaisir 
éphémère non plus. Le bonheur est un état 
global. L’homme heureux est comblé. Il vit 
une forme de plénitude. Sa situation est 
stable: elle présente un équilibre et seul un 
élément extérieur pourrait la modifier.

En tant qu’optimum de la vie humaine, 
le bonheur est universellement recherché. On 
le présente souvent comme le but le plus 
élevé de l’existence. Celui que tout homme 
cherche à atteindre, consciemment ou non.

Être heureux est une expérience
individuelle et humaine. Mais peut bien aussi 
caractériser un état collectif. C’est l’homme 
qui connaît la félicité, pas l’animal. État 
stable et prolongé dans lequel on vit une 
insatisfaction totale, le malheur est l’opposé 
du bonheur. Il représente la situation fuite 
par chacun, que personne ne recherche 
volontairement.

La notion de bonheur est intimement
liée au désir. Être heureux, ce serait réaliser 
les désirs, ou du moins réaliser les désirs 
importants . L’homme heureux accomplit les 
objectifs qu’il s’est fixé, ceux qui ont une 
valeur pour lui-même. Le bonheur est donc 
ancré dans l’individu, dans ses projets et ses 
représentations.

Le « contenu » du bonheur est 
indéterminé. Il n’y a pas d’accord sur des 
éléments particuliers et précis qui seraient 
constitutifs du bonheur. La richesse, la 
beauté et le pouvoir ne font pas le bonheur. 
Aucun élément concret ne peut être mis en 
avant.

Lorsqu’il y a un accord sur ce qui rend 
heureux, il ne porte que sur des éléments 
vagues, des principes généraux. L’amour, 
l’amitié, le plaisir sont sûrement des 
composantes du bonheur. Mais ces éléments 
sont profondément abstraits. Savoir que 
l’amitié compte ne donne pas de bons et 
vrais amis.

On pose en général le bonheur comme 
la fin suprême de l’existence humaine. Le 
bonheur serait la fin en-soi vis-à-vis de 
laquelle tous nos autres buts seraient 
seconds. Toutes nos actions seraient faites 
en vue d’être heureux, de façon plus ou 
moins directe.

Dans cette perspective, sa recherche 
semble inévitable. Qu’on le veuille ou non, 
qu’on l’admette ou pas, le bonheur serait
impossible à ne pas rechercher. Problème: il 
n’est pas certain que le bonheur soit 
atteignable. Ce pourrait bien être un idéal
inaccessible, un optimum fantasmé, mais 
impossible à réaliser.

On considère souvent que l’individu 
joue un rôle dans son propre bonheur. Le 
sujet recherche activement son bonheur et 
tente de le réaliser. Il met en œuvre des 
moyens en vue de cette fin. Des éléments 
extérieurs peuvent favoriser ou empêcher ce 
bonheur, mais il ne sont pas pensés comme 
des causes initiales et exclusives.

Mais, dans la question concernée, quoi 
dire sur la crise mondiale provoquée par une 
pandémie? Quelle serait la recherche du 
bonheur vis-à-vis de cette situation très 
difficile à surmonter? Heureusement, une 
leçon en devient, le désir de vivre est 
toujours le plus fort; et, à la fin, les humains 
renversent tout ce qui les empêche de jouir 
des rares moments de leur passage sur la 
terre. Voilà la valeur de notre bonheur en ce 
moment de crise. Voilà la valeur du bonheur 
fait d'énergie, de persévérance... Comme le 
dit Albert Camus, dans une lettre à un ami 
allemand, “... le bonheur est la plus grande 
des conquêtes, celle qu’on fait contre le 
destin qui nous est imposé”. 
Texte adapté du https://dicophilo.fr/definition/bonheur/

Après la lecture attentive du texte, répondez aux questions suivantes.

UECE 2021.1 - QUESTÃO 01
D’après le texte la force du bonheur, dans le contexte actuel de la pandémie, consiste à

A) suivre le destin.

B) continuer à vivre.

C) atteindre la stabilité.

D) caractériser un état collectif.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 02
Pour être heureux l’être humain cherche

A) un bref contentement.

B) une joie intense.

C) le plaisir indéterminé.

D) la réalisation des désirs.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 03
La série d’adjectifs qualificatifs qui expriment un vrai état de bonheur est

A) complète, heureux, global, comblé.

B) bref, éphémère, extérieur, opposé.

C) concret, fuite, particuliers, précis.

D) seconds, abstraits, exclusives, imposé.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 04
La phrase qui s’accorde avec le texte est

A) Un plaisir éphémère n’est pas le bonheur.

B) Être heureux n’est qu’une expérienceindividuelle.

C) Il faut être conscient pour atteindre le bonheur.

D) Il y a des gens qui cherchent volontairement le malheur.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 05
Le bonheur est attaché à l’individu à partir des/de/de la

A) principes généraux de son existence.

B) ses représentations concernant la félicité.

C) realité de sa vie en collectivité.

D) sa fuite par rapport au malheur.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 06
Le bonheur peut être caractérisé comme un état

A) universel, vu qu’il appartient à l´homme et à l’animal. 

B) de satisfaction complète déterminée par l’impossibilité de stabilité.

C) global, à cause de sa perspective de plenitude.

D) qui représente la situation fuite par chacun.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 07
On peut considérer le bonheur comme le but maximal de l’existence humaine dans la mesure où il/l’

A) est très difficile de l’atteindre.

B) s’avère un idéal imaginable cherché par tous les êtres humains.

C) est la fin en soi de l’existence rendant secondaires tous ses autres buts.

D) homme le recherche sans peine mais n’arrive pas à le réaliser.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 08
Dans la phrase “L’homme heureux est comblé” (ligne 07), l’attribut “comblé” a le sens de

A) excité.
B) contenté.
C) appauvri.
D) défié.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 09
“Le bonheur est un état de satisfaction complète...” (lignes 1 et 2); “Le bonheur est un état global.” (lignes 06 et 07); “ ... le bonheur est universellement recherché.” (ligne 12)

Ces définitions du bonheur se construisent grâce au rapport syntaxique entre le sujet et le/l’

A) objet direct.
B) complément circonstanciel.
C) objet indirect.
D) attribut.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 10
L’articulateur argumentatif “mais” (ligne 17) établit entre les deux phrases qu’il relie un rapport de/d’

A) négation.
B) opposition.
C) addition.
D) temps.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 11
Le gallicisme “c’est ...qui” de la proposition “C’est l’homme qui connaît la félicité” (lignes 18 et 19) sert à

A) mettre en relief le groupe nominal “l’homme” deladite proposition.

B) marquer l’intérêt que prend à l’action la personne qui parle.

C) désigner de façon expressive la personne à qui il s’adresse directement.

D) montrer que tous les éléments exprimés par la proposition sont énoncés.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 12
Le mot grammatical qui a la même valeur sémantique de “donc” (ligne 30) est

A) pourtant.
B) malgré.
C) par conséquent.
D) cependant.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 13
La flexion du verbe être au conditionnel présent (ligne 35) confirme également la phrase précédente “Le contenu du bonheur est indéterminé” (lignes 33 et 34) dans 

A) l’avenir vu du passé.
B) le monde des possibles.
C) une information vue comme fatidique.
D) une pure éventualité.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 14
Le groupe nominal “ses représentations” (lignes 31 et 32) exprime la capacité de l’être humain à 

A) manifester une intersubjectivité.

B) établir les rapports entre langage mental et social.

C) donner un spectacle devant un public.

D) représenter un individu ou une collectivité.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 15
Les “représentations”, dont parle le texte à la ligne 32, se rapportent à une idée qui vient composer la définition du/de la/de l’ 

A) savoir.
B) amour.
C) richesse.
D) bonheur.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 16
La locution “ne...que” dans la proposition “... il ne porte que sur des éléments vagues, des principes généraux.” (lignes 41 et 42) est

A) synonyme de “seulement” et exprime la restriction.

B) exclusive des phrases ou propositons affirmatives.

C) synonyme d’”aucunement” et exprime la négation.

D) une expression indépendante avec valeur explétive.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 17
Le “contenu” du bonheur est indéterminé parce que/qu’ 

A) ses éléments sont apparemment abstraits.

B) on peut y considérer des éléments concrets en avant.

C) les éléments qui le déclenchent ne sont pas précis.

D) la recherche de ses éléments semble peut-être inévitable.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 18
La phrase où le verbe compter a la même valeur sématique que dans la phrase “Savoir que l’amitié compte ne donne pas de bons et vrais amis.” (lignes 45 à 47) est

A) On compte les bons amis sur les doigts de la main.

B) C’est l’intention qui compte et justifie son attitude.

C) Ils pouvaient compter entièrement sur leurs parents.

D) Il faut compter deux jours de voyage avant d’arriver à Paris.


UECE 2021.1 - QUESTÃO 19
Dans l’avant-dernier paragraphe, un certain pessimisme à propos de la recherche du bonheur est mis en relief par le mot 

A) inévitable (ligne 56).
B) impossible (ligne 62).
C) idéal (ligne 60).
D) fin (ligne 67).


UECE 2021.1 - QUESTÃO 20
La conclusion du texte cite l’écrivain français Albert Camus pour suggérer qu’/que

A) être heureux consiste à conquérir le monde.

B) personne ne peut lutter contre le destin.

C) le monde appartient à ceux qui le dominent.

D) conquérir le bonheur signifie dépasser le destin.

Nenhum comentário:

Tecnologia do Blogger.